AREMEDIA était à l’origine l’acronyme  pour  « Association de REcherche Européenne pour la MEDecine et l’Informatique interActive »association à but non lucratif fondée à Paris en 1993 par deux informaticiens, Vincenzo LOIA, Université de Salerne, Italie, Michel QUAGGETTO, CNRS / Université Pierre et Marie Curie, Paris VI, et Marc SHELLY, Médecin Attaché des Hôpitaux de Paris.

A sa création l’association avait pour objectif prioritaire  de développer un outil informatique inédit dans le domaine de la santé publique, le système PANDEMOS, et à l’utiliser dans le cadre de  la recherche scientifique  de lutte contre le sida.
Plus largement son objet  s’est tourné vers  « La conception, la réalisation, la mise en œuvre et la mise à disposition de toutes technologies de communication, notamment par l’utilisation de moyens informatiques, en vue de leur application dans le domaine de l’Education à la Santé, de la Prévention, de la Médecine et de la Santé Publique. »

AREMEDIA fait partie des pionniers en matière de prévention du SIDA, IST, Tabac et autres produits psycho actifs et des conduites à risques.

L’association crée en 1994 le service minitel 3615 infosida qui est un des premiers outils grand public de prévention du sida et des IST.

Marc Shelly fait figure de pionnier dès 1991 en  organisant  le  dépistage anonyme et gratuit en partenariat avec le Groupe Hospitalier Lariboisière envers des populations en voie d’exclusion sociale, précaires et/ou usagers de drogue.

Au travers de l’association il a développé des programmes de soutien aux personnes en souffrance en proposant des parcours de prévention : entretiens avec des psychologues et accompagnement individuel  pouvant ensuite déboucher sur une consultation gratuite par un médecin pour ceux qui souhaitent faire un point sur leur santé et orientation en fonction de leur problématique vers l’hôpital ou un médecin de ville.

Dès 2004 AREMEDIA développe des programmes de prévention vers les jeunes en partenariat avec Jeunesse et Sports et certains collèges et lycées, à destination d’élèves en grande difficulté scolaire et met en place des  groupes de parole autour des comportements à risques.

AREMEDIA aujourd’hui

En 2017,  AREMEDIA  change son acronyme  pour  « Action-Recherche Européenne MEDecine et Interactions Associatives » qui reflète mieux l’ouverture de son champ d’actions.

L’association est aujourd’hui structurée autour de deux grands pôles :

  • PÔLE HÔPITAL HORS LES MURS

Le dispositif Hôpital Hors les Murs en partenariat avec le CeGIDD (Centre Gratuit d’Information, de Dépistage et de Diagnostic) du groupe hospitalier Fernand Widal-Lariboisière-Saint-Louis, propose des dépistages VIH, hépatites B et C (VHB, VHC) et autres IST aux publics précaires, isolés, qui ne se rendent pas à l’hôpital, institution parfois associée à des représentations négatives.

Pour parfaire les actions de dépistage, des ateliers de sensibilisation sur la santé et les prises de risques sexuels sont mis en place auprès des équipes et des usagers.

  • PÔLE PRÉVENTION DES CONDUITES A RISQUES

Le pôle prévention cherche à développer les capacités du public à mieux gérer d’éventuelles conduites à risques liées aux produits psychoactifs et à la sexualité. La démarche de promotion de la santé favorise l’analyse des informations et des expériences et contribue à évaluer les facteurs qui influencent nos attitudes et nos comportements.

A cette fin, le pôle prévention met en place des actions de proximité, fondées sur l’implication et la participation active du public âgé de 7 à 30 ans et propose également des sessions d’information auprès des équipes (Foyer Aide sociale à l’Enfance, Centre Hébergement Social, etc.) Le diagnostic et la rencontre des équipes permettent de cibler les besoins du public et de définir le contenu et le format des interventions.